problémes d\'alcool, nous vous aidons
Bienvenue, que pouvons nous faire pour vous aider ?

la culpabilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la culpabilité

Message par Admin le Dim 24 Mai - 12:49

Embarassed La culpabilité,

I
l y longtemps que je suis devant cette page, les mots ne viennent pas, occulter, par tant d’images, de scènes.

Ces actions que l’on veut tant oublier, ces actes manqués que l’on voudrait réparer, ces oublis que l’on voudrait restaurer.

Comment guérir ou soulager notre culpabilité ? Cette impression qui nous colle à la peau, cette ombre de nous-même qui nous accompagne dans nos regrets.

Certains nous disent ‘ mais pourquoi culpabilisez-vous autant’ ?

Peuvent-ils comprendre, ou simplement apercevoir nos douleurs ?

Ces gestes commis, ce que l’on regrette, ces gestes que l’on voudrait enfin créer, trouver la machine à remonter le temps.

Combien de fois nous nous sommes intérieurement répété cette phrase : « ah si j’avais su », mais voilà on ne sait pas. Pas à temps, lorsqu’enfin on sait, c’est gravé dans l’histoire, et l’histoire ne s’écrit plus !

Consulter certes, ce dire que c’est du passé évidemment, qu’ils nous ont pardonnés peut-être, mais cette culpabilité, est pour moi une condamnation perpétuelle.

Oui je regrette ce que j’ai faits, ce que j’ai dits, mais encore plus ce que je n’ai pas fait, l’interminable absence auprès des miens, ma fidélité à la bouteille.

Cette culpabilité que l’on porte, nos proches la ressente t’elle, la comprenne-t-elle ? Mais elle ne doit pas la partager.

Combien de fois, sommes-nous rester muet, accourt d’arguments, pour convaincre, expliquer excuser cette certitude.

Ces remords qui nous ronge, est une étape de la guérison qui s’impose à nous, n’est-elle pas la aussi pour nous protéger ?

Dans ces instants maudits de manque, la culpabilité ne nous sert-elle pas à tenir puisque nous sommes conscients de nos erreurs, qui nous rappel nos écarts ?

Ne devons pas nous en servir comme une arme ?

Ce signal qu’est la culpabilité est un facteur important pour ne pas retomber dans cet enfer.

Celui qui ne culpabilise pas, alors est-il vraiment sur la voie de l’abstinence ? Je me pose la question .

Certains nous dirons encore, ‘moi j’ai de la chance je ne culpabilise pas ‘ est ce vraiment une chance, ou une alerte.

Beaucoup de questions, moins nombreuse que tous nos regrets, nos manquements, nos peines, nos hontes.

En parler, moi je le crois, le dire à nos proches, nos amis, nos victimes, j’en suis persuadés.

L’amour de nos proches, l’amitié de nos amis, n’effacera pas nos fautes, mais elle aidera à tenter de les supporters.

L
’amitié de vie libre est l’épaule ou il fait bon se reposer pour passer un moment de plaisirs.

Blâmable, certes mais condamnable je ne sais pas ?

Mais ça c’est un autre débat ……. Idea
avatar
Admin
Admin

Messages : 6
Date d'inscription : 23/05/2015
Age : 49
Localisation : Puy de Dome

Voir le profil de l'utilisateur http://alcool-aide.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum